Voler en jet privé au meilleur prix

Le Phenom 100 d'Embraer est un avion qui permet d'obtenir des prix très compétitifs.
Le Phenom 100 d'Embraer est un avion qui permet d'obtenir des prix très compétitifs.

Au cours des dernières années, plusieurs solutions pour voyager en jet privé à prix cassé ont fait couler beaucoup d'encore. Mais le « BlaBlaCar » de l'aviation d'affaires a-t-il vraiment vu le jour ? Quelles sont les solutions pour voyager en avion privé à prix imbattable ?

1. Les vols à vide (« empty legs »)

La solution par excellence pour avoir des prix compétitifs est de bénéficier d'un vol de mise en place vide. Ce vol est déjà entièrement financé par le client qui fera le vol à l'origine du vol à vide. Les compagnies les revendent à des prix défiant toute concurrence car il s'agit de marge pure. L'inconvénient de ces vols à vide, c'est qu'ils sont susceptibles d'être annulés jusqu'à la dernière minute. Si vous êtes flexibles pour la date de votre voyage, c'est une solution qui peut être envisagée et Jet Solidaire peut vous aider à trouver le vol que vous recherchez.

2. « All You Can Fly Membership » (Abonnement vols illimités ou à volonté)

L'idée est d'utiliser des jets d'affaires pour faire des vols de ligne réservés à des clients disposant d'un abonnement illimité. La solution connaît un succès fulgurant aux Etats-Unis avec des compagnies comme « Surf Air » en Californie. Le concept a été importé en Europe mais n'a pas connu la même réussite de ce côté de l'Atlantique. Le Belge « Take Air » puis le Français « Le Jet », crée par les anciens rugbymen professionnels Christophe Ducluzeau et Philippe Saint-André, se sont lancés dans l'aventure en 2015... mais ne proposent plus de vols aujourd'hui. Et l'Américain « Surf Air » a importé son concept en Europe en 2017 avant de jeter l'éponge en décembre 2018. Le prix de l'abonnement mensuel chez « Surf Air » était de 2500 euros.

3. Le partage de jets privés lors de vols à la demande

Que vous soyez seul dans l'avion ou que l'avion soit plein, le prix est plus ou moins le même. Alors pourquoi ne pas partager l'avion avec d'autres voyageurs afin de diminuer les coûts ? Différentes plates-formes ont été lancées pour remplir les jets privés mais le concept a du mal à fonctionner, notamment parce que les passagers ont des souhaits différents pour les horaires.

4. Le « coavionnage » n'est pas une offre à bas prix pour voler en jet privé

Souvent faussement associé à du vol en jet privé à bas coût, le « coavionnage » vous permet en réalité de voyager sur des petits avions d'aéro-clubs avec des pilotes amateurs. Le pilote ne peut pas vendre de billets aux passagers mais peut partager les frais du voyage avec ses clients. Jet Solidaire ne propose bien évidemment jamais des vols amateurs à ses clients.

5. Faire appel à un courtier comme Jet Solidaire

Les courtiers en aviation d'affaires recherchent pour vous les avions les plus avantageux pour le voyage que vous souhaitez effectuer. Jet Solidaire propose uniquement des vols effectués en TPP (transport public de passagers) sur des avions opérés par des compagnies possédant un CTA (« Certificat de Transporteur Aérien » ou AOC pour « Air Operator's Certificate »). C'est une condition indispensable pour voler en toute sécurité. La règle de base du TPP est « deux moteurs, deux pilotes » mais depuis le 3 mars 2017, il est possible de proposer des vols commerciaux sur des avions monomoteurs à la sécurité éprouvée comme le Pilatus PC-12 ou le TBM 850.

Afin de donner un ordre de grandeur, il est possible d'obtenir des petits allers et retours dans la journée (Paris Le Bourget - Deauville - Paris Le Bourget par exemple) pour 4 ou 5 personnes pour un prix global de l'ordre de 4000 euros.

S. D.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information ou de cotation.

Do not hesitate to contact us if you need any information or for a price request.

 

Jet Solidaire - 6, rue Duret - 75116 Paris

E-mail : info@jetsolidaire.com

Téléphone : +33 1 45 32 21 50

 

Inscription à notre newsletter (2 à 3 par an) :